5 optimisations que vous pouvez apporter à vos campagnes Facebook dès maintenant

Partager cet article

Vous avez donc mis en place vos campagnes Facebook. Vous avez attendu 14 jours pour permettre à Facebook de recueillir des données et d’optimiser dynamiquement. On dirait que vous êtes prêt à commencer à optimiser manuellement vos publicités ! Vous trouverez ci-dessous 5 optimisations que vous pouvez faire dès maintenant pour agir sur vos apprentissages et améliorer vos performances, quel que soit votre objectif.

Décomposition démographique

Une fois que vos annonces ont recueilli suffisamment de données pour que vous puissiez agir, vous devez examiner vos performances en les ventilant par catégorie démographique. Cela vous permettra de voir les performances par rapport à des facteurs spécifiques, notamment (mais pas exclusivement) : l’âge, le sexe, la plateforme et le placement. Comme vous pouvez l’imaginer, le fait de pouvoir voir quelle part de votre budget est dépensée pour quels groupes d’âge et quels placements par rapport aux performances de ces groupes d’âge et de ces placements par rapport à la moyenne de la campagne/de l’ensemble des annonces vous offre des opportunités précieuses pour limiter les dépenses inutiles dans les zones peu performantes. Supposons que votre principal indicateur de performance clé est un CPA cible de 15 £ ou moins, que la plupart des placements atteignent, mais que le placement  » Facebook Stories  » génère systématiquement un CPA de 25 £ ou plus ; dans ce cas, l’exclusion manuelle du placement  » Facebook Stories  » de cet ensemble d’annonces contribuera à faire baisser le CPA. Il est également intéressant d’utiliser ces données pour d’autres raisons que les optimisations que vous faites ici et maintenant. Si vous remarquez une tendance dans tous/la plupart de vos ensembles de publicités (par exemple, le groupe d’âge 18-24 ans a des taux d’engagement considérablement plus bas), vous pouvez les exclure des futurs ensembles de publicités que vous créez pour vous assurer que le budget est poussé vers les zones les plus performantes dès le départ.

Changements de budget

Les changements de budget constituent le cœur de vos optimisations. Que vous diminuiez ou augmentiez vos budgets, vous devez prendre en compte un certain nombre de facteurs. Le premier est votre budget mensuel global de dépenses publicitaires : êtes-vous sur le point de dépasser votre budget mensuel ? Souvent, cela m’empêche d’augmenter les budgets, mais lorsqu’il semble que l’augmentation des dépenses dans un certain ensemble de publicités permettra de générer rapidement plus de ventes, j’explique à mon client l’utilité d’augmenter les budgets et j’obtiens l’autorisation de dépasser les dépenses convenues. Deuxièmement, vous devez prêter une attention particulière aux indicateurs clés de performance (KPI). Si votre objectif est d’atteindre un ROAS de 3 et qu’un ensemble d’annonces fournit régulièrement un ROAS de 3+, vous devez augmenter son budget quotidien afin d’obtenir plus de performances. A l’inverse, si une campagne/un ensemble d’annonces délivre régulièrement un ROAS inférieur à votre objectif, envisagez de diminuer son budget pour limiter les dépenses inutiles. Chez The Good Marketer, nous nous en tenons à la règle des 20 %, ce qui signifie que lorsque nous augmentons ou diminuons un budget, nous ne le modifions que de 20 %. Tout dépassement sera considéré comme un changement significatif et renverra le jeu d’annonces/la campagne en phase d’apprentissage.

Analyse des annonces

Si vous suivez les meilleures pratiques, vous devriez exécuter 3-5 annonces dans chaque ensemble d’annonces. Après 14 jours de fonctionnement de la campagne, vérifiez les performances de chaque annonce. Si les performances d’une annonce sont nettement inférieures à celles des autres annonces de l’ensemble d’annonces, bien qu’elle ait fait l’objet de dépenses considérables (pour moi, on parle de dépenses considérables lorsqu’une annonce a dépensé entre 1x et 2x de votre CPA cible), vous pouvez désactiver cette annonce. Cette optimisation signifie que davantage de dépenses sont consacrées aux publicités qui génèrent des conversions. Il s’agit d’une optimisation à gain rapide qui garantit de meilleurs résultats, mais pendant que vous examinez vos publicités les moins performantes, assurez-vous de prêter attention à vos publicités les plus performantes. Sont-elles des vidéos, des images, des carrousels, des diaporamas ? Quels sont les éléments de la proposition de valeur de votre marque que la création et le texte mettent en avant ? Ce sont toutes des informations très utiles qui devraient motiver les créations et les textes publicitaires futurs.

Dupliquez vos meilleures performances

Comme nous l’avons mentionné plus haut, vous devriez augmenter les budgets de 20 % si un ensemble de publicités est performant. Cependant, pendant les périodes de vente clés comme le Black Friday ou le Pay Day, vous n’aurez peut-être pas le temps d’augmenter lentement les campagnes de cette manière. C’est là que la duplication entre en jeu : si un ensemble d’annonces a des performances bien supérieures à votre objectif et que vous souhaitez le faire évoluer rapidement pour maximiser les conversions, vous pouvez le dupliquer. Il ne s’agit pas d’une optimisation  » evergreen  » (lisez : ne la laissez pas active en permanence) mais elle est utile pendant de courtes périodes durant les périodes de ventes à forte intention.

Décomposition par jour

J’ai placé cette optimisation en dernier dans cette liste, mais ce n’est certainement pas la moins importante. Cette optimisation nécessite plus de temps pour obtenir des données pertinentes, car nous allons examiner les jours les plus performants de la semaine. Les tendances de consommation peuvent parfois être imprévisibles. Si vous pouvez examiner les données des 5 à 10 semaines précédentes et constater que les mardis et les vendredis sont systématiquement plus performants que les autres jours de la semaine, vous devriez envisager d’augmenter les budgets pour ces jours-là et de les réduire pour les autres jours de la semaine (afin de maintenir votre budget mensuel). Cela peut se faire automatiquement grâce aux  » règles  » de Facebook ou manuellement, en choisissant d’augmenter chaque budget individuellement ou d’augmenter le budget global du compte.

Conclusion

J’espère que ces optimisations vous ont permis de découvrir des actions immédiates que vous pouvez prendre pour vous assurer que votre budget est dépensé dans les bons domaines, pour faire évoluer vos campagnes et pour améliorer les performances. Alors, allez prendre une bière, asseyez-vous et commencez à optimiser !

Plus d'articles à découvrir

Non classifié(e)

Réalisation du site Opale Collectif

Audomarois Digital a réalisé le site internet d’ Opale Collectif, un collectif d’indépendant du digital basé à Saint Omer. L’objectif du site internet est de

Vous voulez booster votre activité ?

écrivez-nous et restez en contact

small_c_popup.png

Dîtes nous comment nous pouvons vous aider